Communication de Marie-Rose Guelfucci

Vendredi 9 juin 2017 – Journée d’étude « Constitutions mixtes » (HiSoMA C3) : « D’une constitution mixte à l’autre : passerelles et métaphores »

14h45Marie-Rose Guelfucci (Université de Franche-Comté, EA 4011 ISTA)
Les (re)lectures de la constitution mixte de Polybe à la Renaissance italienne et au siècle des Lumières : circonstances et enjeux de la réception
Connu et défini par le nom d’ « anacyclose » qu’il lui donne, l’examen des institutions romaines que propose Polybe au livre VI de ses Histoires n’est le plus souvent interprété que comme une conception cyclique de la politique et du monde, ce qui réduit et fausse considérablement l’analyse. Nous aurons donc à considérer la place, la nature et le rôle de cette première grande digression des Histoires, puis la manière dont l’étude de la constitution dite « mixte » a été, par la suite, reprise et adaptée. En prenant pour exemples Machiavel et Montesquieu, qui constituent une première ouverture vers d’autres recherches, nous nous arrêterons sur deux éléments : les conditions de découverte du texte et l’engagement de ses lecteurs dans un monde lui aussi en changement.
⇒ #Polybe #Renaissance #Lumières #anacyclose #politeia #progrès #Machiavel #Montesquieu #Révolution_française #(re)lecture(s) #lire_le_grec

Répondants :

  • Michel Bellet (UJM Saint-Etienne, UMR 5824 GATE)
  • Annie Léchenet (ENS Lyon, UMR 5206 Triangle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *