JE « Dette et constitution » – Emmanuèle Caire

Emmanuèle Caire (Aix-Marseille Université, CPAF-TDMAM)

« Dette et constitution chez Aristote »

Dans la Constitution d’Athènes attribuéeà Aristote, l’abolition des dettes (seisachtheia) pratiquée à Athènes par Solon est rattachée à son idéal politique du juste milieu. Or, d’autres auteurs font de l’abolition des dettes une spécificité de la démocratie extrême ou de la tyrannie. L’objet de l’exposé sera de se demander si la présentation de la seisachtheia par Aristote est en cohérence avec sa conception de la constitution moyenne et si elle marque une originalité, voire une prise de position polémique, dans le contexte politique de son époque.

Mots clés – abolitions des dettes, partage des terres, seisachtheia, Solon, Lycurgue, Aristote, constitution moyenne, démocratie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.