Mardi 7 juin 2016 : JE « Aux sources antiques de la constitution mixte »

Dans le cadre du séminaire « Constitutions mixtes » (UMR 5189 HiSoMA, programme C3)

est organisée la journée d’étude transversale Aux sources antiques de la constitution mixte

qui constituera la 6e séance du séminaire, mardi 7 juin 2016
(8h30-16h, Université Jean Monnet – Saint-Étienne, UFR ALL, salle HR8)

  • 08h30 Accueil
  • 09h00 Stavroula KEFALLONITIS, MCF de langues et littératures anciennes (Université Jean Monnet – Saint-Étienne, UMR 5189 HiSoMA), introduction
  • 09h15 Sandrine COIN-LONGERAY, MCF de langues et littératures anciennes (Université Jean Monnet – Saint-Étienne, UMR 5189 HiSoMA), « Mignumi et le composés en mixo– : le mélange dans la Grèce antique »
  • 10h00 Vivien LONGHI, professeur agrégé, docteur en Lettres classiques (Université Paris-Sorbonne Paris 4, UMR 8167 Orient et Méditerranée), « Aspects de la notion de ‘mixte’ dans l’histoire des constitutions politiques du livre III des Lois »
  • 10h45 Pause
  • 11h15 Anne SINHA, MCF de langues et littératures anciennes (Université Paris 13, EA 7338 Pléiade), « Les représentations de la république romaine comme équilibre des forces dans le Bellum civile de Lucain »
  • 12h00 Pause déjeuner
  • 14h00 Fanny CAILLEUX, doctorante contractuelle de langues et littératures anciennes (Université Paris-Sorbonne Paris 4, EA 1491 EDITTA), « Moderate permixta constitutio (De Republica I. 69) :res publica et équilibre des pouvoirs de Cicéron à Tite-Live »
  • 14h45 Pause
  • 15h00 Pasquale PASQUINO, directeur de recherche (CNRS-EHESS) & Distinguished Professor in Politics (New York University), « La doctrine de la constitution mixte chez Aristote »
  • 15h45 Stavroula KEFALLONITIS, conclusions

L’affiche de la journée : pdf
Le dépliant de la journée (programme et résumés) : pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.