Mardi 7 juin 2016 à 9h15 : « Mignumi et le composés en mixo– : le mélange dans la Grèce antique »

Mardi 7 juin 2016 – Journée d’étude Aux sources antiques de la constitution mixte (UMR 5189 HiSoMA)
UJM Saint-Étienne, salle HR8, Stavroula Kefallonitis
Le programme de l’ensemble de la journée : pdf

09h15 Sandrine COIN-LONGERAY, MCF de langues et littératures anciennes (Université Jean Monnet – Saint-Étienne, UMR 5189 HiSoMA)
« Mignumi et le composés en mixo– : le mélange dans la Grèce antique »

L’idée du mélange a dans la Grèce antique un statut ambigu et primordial : si les êtres vivants, mortels, sont créés du mélange de l’eau et de la terre, au contraire les dieux naissent de la différenciation des éléments primordiaux du chaos. Nous nous intéresserons à la représentation du mélange dans l’antiquité grecque à travers le verbe mignumi (« mélanger ») et surtout à travers ses composés en mixo-, qui expriment plus particulièrement le mélange de choses a priori opposées, dans les domaines socio-politiques (comme l’adjectif mixobarbaros, mélange « contre-nature » des concepts contraires de l’hellénisme et de la barbarie), anthropologiques et musicaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.